Portrait: Mme Marie Grimault, notre doyenne!

Mme Marie Grimault, doyenne de l’Amicale, vient de fêter son 97 ème anniversaire. A cette occasion, les reporters de l’association sont venus lui rendre visite, chez elle où elle réside depuis presque toujours. Ce fut le moment de lui demander de nous parler de ces longues années de vie mais aussi de son implication à l’Amicale et des nombreuses activités de notre association des années 1995 à 2010 !

Portrait d’une femme chaleureuse, enjouée et dynamique d’esprit, prés de qui les plus jeunes apprécient la disponibilité et le service aux autres !

Marie Tregis est née le 1er Juillet 1923 à La Pommeraye. Elle est l’aînée d’une famille de six. Son père était régisseur à la communauté de la Providence de La Pommeraye et sa mère était couturière. Avec malice, elle précise « mon père n’a jamais laissé entrer l’armée d’occupation dans les locaux de la communauté, arguant du fait qu’il y avait le typhus » !

Marie a épousé René Grimault, un garçon de La Pommeraye. Déporté du travail en Allemagne, René a vécu les bombardements de Dresde en 1945. Plus tard, il est devenu jardinier à la communauté de La Providence, puis maçon, responsable d’une conserverie familiale et employé agricole. « Vous savez, il s’occupait du syndicat et faisait déjà dans le social ! »

Renée et Marie ont eu 2 enfants et 5 petits enfants.

Comme sa mère, Marie est devenue couturière et elle a exercé ce métier toute sa vie. « J’ai commencé avec des sacs à main en carton  ! Et puis à la maison Faure, où j’ai fait les retouches pendant 25 ans ! »

A 14 ans, Marie a appris le piano avec une religieuse institutrice. Et pendant 45 ans, elle a joué de l’harmonium et de l’orgue électronique à l’Église. « Vous savez, je m’amuse encore de temps en temps sur mon synthé » dit-elle d’un air joyeux !

Marie s’est aussi occupée de l’ADMR pendant de nombreuses années et du centre social où elle organisait des voyages !

Et puis, après le décès de René, en 1995, pour ne pas rester seule, elle a rejoint l’Amicale des Retraités de La Pommeraye. « Vous savez avant, je me considérais trop jeune » ! Et là bien sûr, elle y a pris des responsabilités au Conseil d’Administration. « L’ancien président René Charbonnier » y avait beaucoup œuvré. J’ai pris plaisir à travailler avec Fernand Esseul et Michel Bressollette. On y avait beaucoup d’activités : bien sûr le club du jeudi, de la gymnastique sur chaise avec Sarah, les marches avec Jean Ménard, les repas de l’Amicale, le bricolage pour les dames, mais aussi le tir à l’arc, le badminton, les bals et la commission solidarité avec Odette Gallard. On y faisait du bénévolat et des animations, des expositions, des rencontres avec les scolaires, le téléthon, des expositions de peintures, etc…Je me souviens aussi d’un très beau voyage de 15 jours à Saint-Jacques-de-Compostelle !

Et Générations Mouvement ? « La FARA, les aînés ruraux, on y était bien. J’ai de très bons souvenirs aux fêtes de l’Amitié au Lion d’Angers ! »

Et maintenant ? « Et bien j’ai toujours plaisir à venir au club du jeudi. Il faut venir me chercher mais j’aime bien ! Je joue au scrabble avec les amies. On y passe un bon moment ! J’aimerai bien que cela dure encore un peu … »

Et bien, nous souhaitons à Marie de bons et beaux moments, autour des siens, de ses amis et de ceux de l’Amicale !

Crédits: Marie-Luce, Dominique & Jean-Marie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s